Il y a quelques jours de cela j’ai vue passé sur twitter une gamejam (PIZZA JAM (pizza prize)Hosted by ComputerJames · #pizzajam) qui aurai lieu ce week end, rien de prévu pour ma part je me suis dit tiens pourquoi pas essayé de participer cela ne me sera que bénéfique quit à sortir un projet non fini mais au moins j’aurai essayé…

Le vendredi arrive je découvre le thème « Mouvement »

Plusieurs idée me viennent alors en tête mais celui qui me tente le plus est de faire un runner, n’ayant jamais fait ce genre avant je me dis que la je vais apprendre des choses…

Je créer donc mon projet et je commence à réfléchir à son ambiance, ayant encore pas mal de limite dans le gamedesign il faut que je parte sur quelques choses de léger car je n’ai que 48h pour faire celui-ci…

Je pense de suite à faire un jeu minimal avec des effets de glow pour faire ressortir une ambiance futuriste…
Pour éviter de devoir créer des animations de personnage qui prennent énormément de temps je choisi de partir sur un véhicule (StarShip).
Pour cela j’ai utilisé AssetForge qui est un outil simple pour faire des objets static…

Une fois que tout cela est bon le projet commence enfin…

Il fallait trouver un System pour qu’on est l’impression que le runner soit infini et son but serai d’aller le plus loin possible pour cela il fallait créer des tiles qui serai spawn au fur à mesure que le joueur avance tout en détruisant les précédentes afin de ne pas avoir trop d’objet sur le « world ».

La tile est donc composé de

  • 2 bordures
  • 1 sol
  • 4 Arrow
  • 1 Trigger
  • 2 childbp qui serviront à afficher du texte…

Une fois que celle ci fut créer il fallait la faire spawn j’ai donc fait ce blueprint suivent…

Add Tiles :

On place les tiles dans un array et spawn l’actor au next spawn point qui est l’une des Arrow de notre tile, puis on viens augmenter une variable de type integer pour que celle ci ne spawn qu’après un nombre minimum de tiles afin d’éviter que le niveau se ressemble…

Pour ajouter également un peu de différence mais également de la difficulté il fallait ajouter des blocs que le joueur devrait éviter.
Pour cela on récupère les Arrow restante de notre tile et on les set dans une variable « Spawn Point » qui est de type Array…

Set Spawn Point :

Il ne reste plus qu’à faire la même chose récupérer cette valeur et faire spawn les blocs créée au préalable…

Spawn Blocker :

Une fois que tout cela fut fait, il ne restait qu’à ajouter quelques variantes (virage, bloc amovible, accélération de vitesse, protection, etc…) pour ajouter un peu de dynamisme au jeu. Avec bien sur un leaderboard pour ajouter un peu de dualité entre les joueurs qui par la même occasion apporterai un peu de rejouabilité pour battre son score ou celui devant soi dans le ladder…

About the author

tasaka

Leave a Comment